L'association

 - Accueil
 - AVL se présente
 - Historique
 - Statuts
 - Organisation
 - Notion de Patrimoine
 - Vie de l'AVL

  Activités


 - Conférences
 - Visites
 - Journées du Patrimoine
 - Manifestations passées
 - Ateliers
 - Edition
 - Recherches du patrimoine


  Base de données


 - Consultation
 - Accès Adhérents


  Contact


 - Bulletin d'adhésion
 - Contacts

 

Le curé, les patates et les doryphores
Traditions populaires >> Traditions (folklore, anecdotes, fêtes, le calendrier, coutumes)

- Département : 47
- Canton : Fumel
- Commune : Blanquefort sur Briolance
- Lieu-dit : Le presbytère
- Siècle : 20


Photo N°1

C'était au temps où il y avait encore un curé à Blanquefort. Ca devait être le curé Giraud. Il logeait bien sûr au presbytère, à côté de l'église, et la cure disposait du terrain autour du presbytère.
Ce curé-là était assez sévère avec les enfants. Les cours de catéchisme ressemblaient à un parcours du combattant. Il fallait connaître par coeur les lecons, et avoir une attitude irréprochable.
Donc les punitions pleuvaient.

Un jour, pour se venger, plusieurs enfants décidèrent de faire une blague.
Le curé avait un jardin dont il était particulièrement fier, et qu'il travaillait avec sa bonne. Il se vantait particulièrement de ses rangs de patates, irréprochables!.

Las, c'était trop tentant. Nos diables partirent dans les jardins du village, ramassèrent tous les doryphores qu'ils purent, et les mirent dans un bocal.
A la nuit, ils allèrent les répandre dans les rangs de patates du curé.
Ils ont sacrément bien rigolé....jusqu'au lendemain.

Il paraît que ça a fumé !

C'est ainsi que l'on s'amusait, autrefois.

Anecdotes de la vie passée.


Auteur : Jc Despont
Source : Georges et Yvette Despont





Imprimer la fiche